Secteur Privé : 06 07 55 69 95
Secteur Public : 06 31 42 08 77
Trésorerie : 06 82 98 56 64
20 novembre, Le 20 novembre : 68ème anniversaire de la Déclaration des Droits de l’Enfant- Grève Générale du Travail Social 20 novembre, Le 20 novembre : 68ème anniversaire de la Déclaration des Droits de l’Enfant- Grève Générale du Travail Social

La politique du Conseil Départemental du Maine et Loire est-elle respectueuse de la Déclaration des Droits de l’enfant ?

Quand les coupes budgétaires et les appels à projets dégradent le système de protection de l’enfance, ne permet plus d’encadrer décemment les mineurs non accompagnés, quand la prise en charge des jeunes est réduite à une vision budgétaire,  les droits de l’enfant ne sont plus respectés.

 

De même, que dire des réorganisations successives des services médico-sociaux et de la protection de l’enfance du service public qui maltraitent professionnels, familles et enfants ?

 

Peut-on dire que  la politique du Conseil Départemental du Maine et Loire est respectueuse des salariés du social lorsque ses décisions entraînent insécurité, souffrance au travail et suppressions d’emplois ?

M. Gillet nous affirme qu’il y aura plus d’emplois créés que supprimés…Faux ! Et pour ceux qui restent, à quel prix ?

-Lorsque pour continuer à exercer son métier, certains se verront  diminuer de façon conséquente leur salaire et acquis sociaux,

-Lorsque les Apprentis d’Auteuil et l’APIJ confirment ne pas embaucher dans le cadre de la CC66.

-Lorsque les propositions d’embauche au conseil départemental ne sont que des offres de missions de 15 jours à 3 semaines.

-Lorsque le nombre de week-end travaillés augmentent et que reviennent les horaires découpés en internat.

-Lorsque les lieux de travail sont déplacés de 50 km…

 

La CGT, Sud, les EGATS, appellent à une mobilisation nationale et sur l’ensemble des départements

L’intersyndicale départementale CGT, CFE-CGC, FO et SUD appelle les salariés des secteurs : -social, médico-social et du sanitaire (public et privé réunis) et l’ensemble des personnes concernées à la grève et aux débrayages le

LUNDI 20 NOVEMBRE

 

Rassemblons-nous à 10h30 à la cité administrative, devant le bât Hartcourt  point de départ de la manifestation.

 

 

Pour une interdiction du recours aux appels à projet sur l’existant

Pour une politique sociale concertée et respectueuse

Pour l’arrêt immédiat des coupes budgétaires et des moyens suffisants

Pour l’arrêt immédiat de ces réorganisations sans sens

Pour le maintien des acquis sociaux, des conventions collectives

 

SudSanteSociaux44

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire ci-dessous

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *