Secteur Privé : 06 07 55 69 95
Secteur Public : 06 31 42 08 77
Notre Dame des Landes ne doit pas être un champ de bataille ! Notre Dame des Landes ne doit pas être un champ de bataille !

Ce matin, dès 3h, l’évacuation des habitant-es de la Zone à Défendre de Notre-Dame des Landes a débuté.

L’Union Syndicale Solidaires de Loire-Atlantique dénonce fermement l’attitude du gouvernement qui affirme rechercher une solution sereine, sans violence et « en même temps » déploie une force de police démesurée avec 2500 policiers pour expulser des habitant-es de la ZAD de Notre-Dame des Landes. Ce sont des chars d’assaut et des armes de guerres que l’Etat activent dès ce lundi, face à quelques habitant-es dotés uniquement de leurs convictions et de la légitimité de leur occupation, puisque le gouvernement a enfin renoncé au projet inutile d’aéroport.

Nous ne pouvons envisager que des habitant-es actuels, qui ont préservé ce bocage, soient évacués. Nous ne pouvons accepter que des habitats et des espaces d’activité qui ont nourri l’expérience de la ZAD et qui jalonnent son avenir soient détruits par une nouvelle intervention policière.

Ce lundi 9 avril 2018 devient un nouveau jour historique dans la longue histoire de la résistance à l’aéroport et son monde. Le jour où la puissance des uniformes veut piétiner la puissance des idées et des constructions pacifistes.

Nous exhortons les pouvoirs publics à cesser l’intervention, en respectant toutes les composantes des habitant-es de la ZAD, qu’ils soient paysans ou pas. Personne n’est propriétaire de cette résistance, il revient donc à chacun de construire l’avenir ensemble. Le gouvernement doit donner du temps aux négociations et retirer immédiatement son dispositif répressif.

Nous invitons toutes celles et tous ceux qui soutiennent la lutte pour la sauvegarde du bocage de Notre Dame des Landes à agir en conséquence.

Rassemblement samedi 16H30 place du cirque.

Les infos sur le lien suivant : https://zad.nadir.org/

SudSanteSociaux44

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire ci-dessous

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *